Dirty PÖP / Salement PÖP – St Valentin dans ta gueule

Herz

J’ai failli publier ce billet le bon jour. Et puis non, je me suis dit que le faire en retard était encore plus subversif. Même si j’imagine que l’euphorie consumériste rose bonbon inhérente à cette guimauverie nauséabonde s’est maintenant un peu dégonflée. Mais tout de même: je soupçonne certains d’entre vous d’être secrètement sous le charme de tout ce raffut pleurnichard débilisant, tout plein de gros coeurs rouges et de soirées « hot » supra-romantiques, alors je vais, comme vous vous en doutez, tenter de définitivement vous vacciner de la chose. J’ai donc sélectionné pour vous les clips de St-Valentins les plus stimulants, les plus joyeux, les plus enjoués de la planète musique. Accrochez-vous, je vais tuer cupidon.

On va commencer doucement. La St-Valentin participe dans l’imaginaire collectif à l’illusion monogame judeo-chrétienne qui empoisonne toutes nos envies. Il parait, donc, que Dieu nous a conçu pour être avec UNE SEULE personne, et ce pour le restant de nos jours. « Pour le meilleur et pour le pire », ils disent. Bon, vous l’aurez compris, ici on va surtout explorer le pire. Mais quand c’est fait avec humour, c’est quand même plus supportable. Alors comme je suis charitable, on commence avec l’évidence pour ce thème « St Valentin dans ta gueule »: le désormais cultissime « Paparazzi » de Lady Gaga, dans lequel la belle se venge méchamment de son petit ami.

Je sais que certains d’entre vous viennent de lâcher un soupir de soulagement. « Si c’est ça, pourrir la St Valentin, c’est plutôt rigolo », pensez-vous. Une mise au point s’impose: afin de définitivement vous guérir de cette fête immonde, j’ai décider d’installer dans ce numéro de Dirty PÖP une progression qui va de « rigolo » à « on allume le gaz ». Mais pour l’heure, encore une vidéo gentille: la sombre Natalia Kills tue son petit ami parce qu’il est juste gentil, qu’elle va avoir une bague au doigt et une belle-maman. JE vous laisse savourer ce petit bijoux rétro, en plus d’être un excellent morceaux pop.

Quand le monstre est devenu humain, ça a donné en 2007 un album empli d’un amour maladif et profond, « Eat Me Drink Me », échec commercial mais chef d’oeuvre musical, suivi en 2009 par un album introspectif sur la dépression et la survie, « The High End Of Low, autre échec commercial, autre chef d’oeuvre incompris. Marilyn Manson a, dans ces deux albums, découvert les sentiments humains, les émotions, et la douleur qui en découle. Dans cette balade il explore la jalousie, ou le passage de l’amour à la haine. Le clip qui illustre « Running To The Edge Of The World » est sobre, un plan fixe sur le visage du chanteur tordu par les différentes émotions qui le traversent, l’amour, la haine, la colère, le remord, et soudain un final brutal. Censuré sur la plupart des plateformes de vidéos, ce clip est pourtant un chef d’oeuvre.

Maintenant que je vous ai mis dans l’ambiance, on passe à un autre niveau, avec ce morceau de Murs, rappeur (hétéro, vous verrez l’importance de la précision plus tard) qui, dans « Animal Style » et son clip bouleversant, explore un amour contrarié par la religion, la morale et la pression sociale.

Et puisqu’il faut terminer par du beau, du grand, du triste, du frissonnant, du vibrant, un clip sorti tout juste pour la St-Valentin. « The Bed Song » de la géniale Amanda Fucking Palmer et de son Grand Theft Orchestra (que je n’ai plus besoin de présenter dans ces pages), une des pièces maîtresses de l’album « Theatre Is Evil » sorti en septembre dernier, et ré-enregistré pour l’occasion, illustré par un clip magnifique réalisé par le batteur de la formation, Michael McQuilken. La chanson raconte l’histoire d’une femme qui, pendant toute sa vie aux côté de l’homme qu’elle aime, n’ose pas lui parler, pour finalement lui poser LA question au fond de leur tombe. Sortez les mouchoirs.

Voilà. J’arrête ici parce que si j’en rajoute une vous allez vraiment l’allumer, le gaz.

Sincères condoléances, et joyeuse St-Valentin.

Oskar Kermann Cyrus

Publicités

3 réflexions sur “Dirty PÖP / Salement PÖP – St Valentin dans ta gueule

  1. salut, je voulais à te remercier pour la qualité des articles de ton blog ! J’entretient moi aussi un blog depuis peu et j’espère pouvoir faire aussi bien 🙂 A bientôt, ZAK

    J'aime

Posez une bombe

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s