Dirty PÖP / Salement PÖP – Skylar Grey

Skylar Grey

Un Dirty PÖP spécial, aujourd’hui, puisqu’il est entièrement consacré à Skylar Grey, de son vrai nom Holly Brook, chanteuse de 27 ans originaire de Mazomanie, village du Wisconsin aux Etats-Unis. Alors qu’elle s’apprête à sortir son premier album sous le pseudonyme de Skylar Grey, « Don’t Look Down », le 9 Juillet prochain, elle a déjà une carrière bien remplie, de belles collaborations ainsi que quelques « hits » à son actif. Rétrospective.

Holly Brook – « Like Blood Like Honey »

Holly Brook a commencé très tôt à chanter. Dès 6 ans, elle chante avec son parent B dans un groupe appelé Generations, groupe qui produira trois albums (vous pouvez trouver quelques extraits et, si le coeur vous en dit, acheter un album, ici). En 2003, elle déménage à Los Angeles où elle fait la rencontre du producteur Jon Igoldsby, enregistre une démo qui tombera dans les mains de Brad Delson, guitariste de Linkin Park, qui lui fait signer un contrat en 2004. L’album « Like Blood Like Honey » sort en juin 2006, et voici, en live, la chanson titre de l’album.

Elle apparaît également dans le clip de Fort Minor, « Where’d You Go », titre sur lequel elle collabore.

En 2010, elle sort l’EP « O’Dark: Thirty », dont voici un extrait, toujours en live, « Ordinary Tune ». Le genre est toujours plus ou moins acoustique, un peu folk, quelque part entre Bob Dylan et les Dresden Dolls.

Elle reprend d’ailleurs une chanson très Flower Power, « All I Want », de Joni Mitchell, lors d’une session acoustique en 2010:

Collaboration & Songwriting

Holly Brook change alors de nom pour Skylar Grey, et commence à collaborer avec le milieu Hip Hop et des artistes comme Dr. Dre, Eminem, et Diddy – Dirty Money. Voici d’ailleurs le clip de « Coming Home », de Diddy – Dirty Money avec Skylar Grey (qui écrit et compose sa partie), issu de l’album « Last Train to Paris ».

Malgré le passage au Hip Hop, on reconnaît la signature musicale de Skylar Grey, autant dans le chant que dans la mélodie du titre. Plus tard, elle collabore avec deux poids lourd du Rap US: Dr.Dre et Eminem, sur le titre « I Need a Doctor » (gros succès dans les charts), titre supposé être le second single de l’album « Detox » de Dr.Dre, album annoncé depuis 2004 et toujours pas sorti (en mars dernier, il a cependant glissé qu’il avait retrouvé l’inspiration pour retourner en studio).

Titre qu’il a interprété en live avec Skylar Grey et Eminem à la cérémonie des Grammy Awards en 2011 (commence à 3:00, après la prestation de Rihanna et Eminem sur « Love The Way You Lie », dont nous allons parler ensuite).

« Love The Way You Lie », megatube de l’année 2010 (sur l’album « Recovery » d’Eminem), a en effet été co-écrit et composé par Skylar Grey et Eminem, ainsi que la partie II du morceau, présent sur l’album « Loud » de Rihanna.

Chanté par Skylar Grey:

Et finalement, un medley de toutes ces collaborations:

De « Invinsible » à « Don’t Look Down »

En parallèle de ces collaborations, elle annonce son premier album, qui devait alors s’appeler « Invinsible », contraction d’Invisible et d’Invincible, titre soufflé par Marilyn Manson dont elle est une grande fan, et qui a d’ailleurs posé sa voix sur un des titres de Skylar Grey: « Can’t Haunt Me », chanté ici en live à Stockholm en Août 2011.

L’univers est beaucoup moins acoustique, on est dans l’expérimentation électronique, dans une Pop électro un peu sombre, avec toujours cette mélancolie dans la ligne de chant qui semble être une signature chez l’artiste, même si elle peut chanter des titres plus nerveux, comme en témoigne son premier single: « Dance Without You », accompagné d’un clip qui est un petit chef d’oeuvre:

Puis, retour à la mélancolie avec un vrai petit succès, le titre « Invisible », titre à la mélodie à la fois calme et vénéneuse, accompagné là aussi d’un clip superbe à l’esthétique froide:

Après ce single, une rupture s’opère. L’album est repoussé maintes fois (blocage du label?), la direction semble changer, Skylar Grey s’isole pour retravailler dessus, tout en continuant à composer pour d’autres artistes (Zedd, Cee Lo Green). En 2013 elle annonce la sortie prochaine de son album qui s’appelle maintenant « Don’t Look Down », et qui semble expurgé de toute l’influence de Marilyn Manson, puisque le titre « Can’t Haunt Me » ne figurera pas sur la tracklist (ce renoncement est sans doute lié au label, Interscope, que Manson a quitté avec grand fracas en 2009 en les rebaptisant pour l’occasion « Intercock records« ). Elle sort le single « C’mon Let Me Ride » avec Eminem, titre au ton humoristique et ironique, accompagné d’un clip à la hauteur du titre:

Parallèlement, elle écrit un titre pour la BO du dernier film de Tim Burton « Frankenweenie », « Building A Monster », sur l’album « Frankenweenie Unleashed »:

La semaine dernière, elle fait plusieurs annonces: son album sortira le 9 Juillet prochains et sera précédé de pas moins de quatre singles pour permettre de faire découvrir l’univers de l’album avant sa sortie. En voici un, « Final Warning », au ton plutôt sombre et, là aussi, vénéneux:

Voilà, donc, un peu de rattrapage sur cette artiste qui mérite vraiment le détour. Je vous encourage vivement à vous procurer son album « Like Blood Like Honey » (sous le nom de Holly Brook, donc), et à la suivre dans les semaines à venir.

EDIT 14/05:

Voici le (superbe) clip de « Final Warning »:

**

Sincères Condoléances,

Oskar Kermann Cyrus

**

Bonus:

« Love Bullets » Will.I.am feat. Skylar Grey, sur l’album « #Willpower »

Publicités

Posez une bombe

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s