Kinky Summer Sounds part 2 : Natalia fucking Kills

Kinky Summer Sounds 2

J’avais déjà remarqué cette brune piquante quoi que Britannique (comme quoi) dans un hymne salé à une perversion “proprement” sexuelle signee des LMFAO, le bien nommé Champagne Shower. Je m’étais dit, alors, « vraiment Natalia tue ». Normal pour celle qui signe le titre Kill My Boyfriend avec, comme premier aperçu d’elle, des mollets échappés de talons aiguilles en gainés de bas noirs à couture… Permet, ami lecteur, amie lectrice, qu’à ce stade, je fasse une pause pour cause de souffle court.

130107 naughty beats 2 natalia kills 2

En plus, chez LMFAO, la belle arborait un look de reine vampire apte à me rappeler une autre fantaisie signée Roberto Rodriguez. Et même si elle ne tient pas vraiment la comparaison avec Salma Hayek, il y a du potentiel chez l’Anglaise. Et je parle bien de potentiel érotique. Faut bien que je fasse honneur au titre de cette chronique.

Donc, ce sera Zombie. Inutile de pérorer longuement et de manière prétentieuse sur la symbolique sexuelle du vampirisme, autre avatar du zombie, vampirisme qui est mis à l’honneur dans le clip. Cherchez pas, moi je comprends. Il y a donc du SM, des talons aiguilles, des dents, du noir et blanc, du rouge… Anne Rice ne doit pas être loin. Pas celle d’Entretien avec un vampire, hein… On lorgne plutôt du côté des Infortunes de la belle au bois dormant.

Et côté musique ? Ah oui… Y a de la musique aussi. Lourde pour un titre commercial, rythmée à coups de claques, entêtante, hypnotique même… Que du bon. Une danse chamanique qui rappelle que le sexe bien mené pour déclencher la transe. Et la voix, passée au vocoder, qui se fait ensorcelante, pour bien aller chercher là où la morale judéo-chrétienne réprouve… Bref, du grand art.

130107 naughty beats 2 natalia kills

Natalia Kills, en vrai, c’est un peu le passage en revue des perversions communément admises comme nécessaires à une vie amoureuse saine. Et elle rappelle aussi que le cul, c’est culturel. En témoigne ce définitif credo You Can’t Get In My Head (If You Don’t Get In My Bed).

Nathanaël Uhl

Le Cri du Peuple

Posez une bombe

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s