Marilyn Manson, The Pale Emperor : l’anarchiste au sommet

coverMarilyn Manson revient. Et il revient fort. Inspiré du livre Héliogabale, ou l’anarchiste couronné d’Antonin Artaud, The Pale Emperor est un album coup de poing, puissant et malsain, porté par une voix qui invoque tous les démons du rock et du blues afin de payer son dû au Diable lui-même.

Lire la suite

Publicités

Des deux côtés du canon

#JeSuisCharlie

J’avais perdu les mots.

J’ai écrit et tout rayé, probablement des dizaines de fois. Sur le papier. Le clavier m’est devenu insupportable, il fallait que j’écrive, oui, mais que j’écrive à la plume. Avec l’arme. Avec mon arme. Celle que j’ai choisie quand j’ai renoncé à commettre un vrai massacre. Quand j’ai décidé que le but de ma vie serait de montrer que la violence des mots est plus meurtrière que la violence des armes. Lire la suite

La bonne surprise du lundi matin, cette semaine, c’est la sortie du nouveau single de Marilyn Manson, « Deep Six », issu de son nouvel album The Pale Emperor, disponible le 19 janvier en France et déjà en pré-commande à peu près partout. Après « Third Day Of A Seven Day Binge », que nous vous avions présenté ici-même, la tonalité de l’album se confirme: dans la lignée de Born Villain, en plus produit, un son moins brut, avec quelque chose de plus électro, entre un groove très glam et des riffs très indus. Cet album pourrait signer, après Born Villain, le vrai grand retour de Manson sur la scène musicale.

A noter que si vous pré-commandez l’album, vous recevrez les deux titres immédiatement. Plus d’infos sur marilynmanson.com.

BONUS – Marilyn Manson, « Deep Six »

Lana Del Rey violée par le monde merveilleux des médias

capturelanadelrey

Dans un système médiatique dont le but n’est pas l’information mais la recherche de profits, les journalistes d’aujourd’hui publient sans vérifier des informations, vraies ou fausses, dont le but n’est pas de vous éclairer mais de susciter une émotion chez le lecteur qui va ensuite partager l’article, et par là-même faire engranger aux médias en ligne des sommes considérables en revenus publicitaires. Dernier incident en date: le buzz autour d’un montage vidéo amateur comportant des images inédites d’un présumé court-métrage où l’on voit la chanteuse Lana Del Rey se faire violer par Eli Roth (réalisateur du très dispensable Hostel). Ce montage amateur, de médiocre qualité, s’est retrouvé au fil des articles comme le nouveau clip de Marilyn Manson, accusé pour l’occasion de « glamouriser » le viol à seule fin de publicité. Analyse d’un buzz fabriqué par les médias. Lire la suite

Unis pour l’Art Dégénéré

coverfbSG2

Les vacances sont terminées. Après plus d’un mois de silence, les fascistes qui ont saccagé le Tree de Paul McCarthy place Vendôme m’ont sorti de la torpeur, de la paresse, de la vie tranquille qui s’écoule loin de tout. Je n’ai écouté que partiellement les informations, je ne veux plus rien savoir de ce monde qui plonge, je n’ai qu’une existence et l’urgence de vivre. Mais le monde me rattrape, le rôle de celui qui écrit étant – entre autres choses – de le détruire plus vite qu’il ne se détruit lui-même, l’Art me semble alors le dernier bastion à défendre jusqu’à la mort. Lire la suite

Le CSA rhabille les femmes : « Miley, mets ta Burqa ! »

csa2_bann

Mercredi 8 janvier, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (comme ça se prononce), a pondu un communiqué surréaliste visant deux « vidéomusiques » (ce qui, en langage Françoise Laborde, signifie « clip vidéo »), respectivement « Work b**ch » de la délicate Britney Spears et « Wrecking Ball » de la sale gosse Miley Cyrus : ces vidéos étant vraiment trop dégueulasses, interdiction de les diffuser avant vingt-deux heures. Heavy coup de gueule. Lire la suite

Il faut sauver la Demeure du Chaos

La photo présente ici il y a peu a été retirée après réclamation de l’auteur. Nous sommes désolé qu’un artiste photographe soit borné au point de ne pas vouloir faire connaître son travail, puisqu’il était évidemment crédité en fin d’article, crédit qui était accompagné d’un lien vers son blog. Nous trouvons par ailleurs ironique qu’il veuille faire retirer une photographie d’un lieu qui fait actuellement l’objet d’une censure indigne, et dont le message d’alerte mérite d’être entendu. Mais que voulez-vous, Money makes the world go round.

Il y a quelques jours, je vous parlais dans un article de l’ignorance de Françoise « CSA » Laborde, de son incapacité à comprendre l’Art et du danger qu’elle et ses sbires représentent pour la démocratie et la liberté de création. Aujourd’hui, ce danger menace une oeuvre d’exception. Ou plutôt, plus de 4500 oeuvres d’Art sont menacées de destruction pour… non respect du code de l’urbanisme. Il est urgent d’agir. Lire la suite

Censeurs, j’irai cracher sur vos tombes

CSA

Tous les censeurs du monde font la même stupide erreur. Pourtant, ce que les bonobos médiatiques appellent bêtement « l’effet Streisand » n’a pas été inauguré par les inquiétudes (cependant fondées) d’une chanteuse connue sur une exposition un poil trop intrusive de sa vie privée. Ce phénomène devrait porter le nom plus pertinent du ministre du peuple et de la propagande du IIIe Reich : « l’Effet Goebbels ». Autant vous dire que les nouveaux défenseurs d’un « Art acceptable », et donc pourfendeurs d’un « Art dégénéré » ont manqué quelques heures d’Histoire. Alors Françoise, si par un curieux hasard tu me lis, ouvre grand ce qui te reste de cervelle. Lire la suite

Pomme Camille, des corps qui brûlent.

Une mort très douce

Une mort très douce, d’après Simone de Beauvoir

Des corps. Des corps qui brûlent. L’évidence de ce titre m’est apparu avec le travail de l’artiste Pomme Camille. Rencontrée par hasard sur internet, au cours d’une de mes errances, elle est une personnalité insaisissable. L’existence de ce billet a été évoqué plusieurs fois, ainsi que l’entretien qui l’accompagne. Je ne pouvais imaginer faire l’un sans l’autre. Je veux-dire: une artiste avec un tel talent pour rendre beau ce qui est atroce a nécessairement des tas choses chouettes à raconter. Et vous le savez, maintenant, l’atroce est mon créneau. Mon angle. Ma maison. Le coin où je trouve le plaisir de créer. Et j’ai visiblement trouvé ma soeur dans les arts visuels. Lire la suite

La déviance en étendard

Helnwein / Manson (2003)

Helnwein / Manson (2003)

De la Bible à Mein Kampf, de Minute au Figaro, tous les torchons du monde vous ont montré qui exclure, et avec qui baiser.

La « déviance » est une notion de sociologie variable, donc creuse, désignant les comportements « non conformes aux normes sociales. » En clair, tous les montons noirs qui ne suivent pas les bons précepts de « l’entrepreneur de morale »: l’exemple à suivre, le gentil, le chevalier blanc. Comme toutes les notions accouchées par les porteurs d’une sacro-sainte morale, le mot se décline : « Déviance morale », désigne souvent les opinions politiques considérées comme dangereuses par le pouvoir en place (bien souvent : le communisme) ; « déviance sexuelle » désigne toute pratique sexuelle non reproductive, mais souvent bien plus saines que les bordels juvéniles de l’Eglise ; « déviance artistique » désigne toute oeuvre non conforme à l’insipide soupe culturelle moraliste souvent dirigée par l’Eglise (ou autre courant sectaire)… etc. Chaque siècle à sa déclinaison, de la « déviance politique » à l’infâme « déviance idéologique ». Prétexte des pires génocides, complice des plus grands massacres, ce simple alibi fait encore les beaux jours de quelques dictateurs, de Benoit XVI  à Mubarak, en passant par Ahmadinejad. Lire la suite

Sodome et Gomorrhe, c’est terminé (ici)

 bann_newsletterv1

Très chers citoyens de Sodome et Gomorrhe, votre ville évolue.

Depuis 2009, ce blog a beaucoup changé. D’un blog personnel il est devenu un mini webzine culturel (et, disons le, surtout musical). Il y a quelques temps déjà que l’évolution des services fournis (de moins en moins) par wordpress.com a commencé a me déranger, quand de plus en plus d’options sont devenues payantes. Le coup de grâce est arrivé quand wordpress a intégré de la publicité dans chacun de mes articles, sans m’en informer et, surtout, sans que je touche un centime (si je suis obligé d’héberger de la pub, autant que ça rapport un peu). S’est donc posé la question de la migration de ce blog vers d’autres horizons. Et bien voilà. C’est fait. C’est emballé, sodomeetgomorrhe.com n’est plus ici (cliquez, vous allez voir).

A première vue, pas beaucoup de changements. La charte graphique est la même, le menu est quasiment le même, et une grande partie des articles ont été importés (manuellement: l’option de migration automatique de wordpress.com vers un hébergeur autonome étant elle aussi payante). Mais les possibilités y sont infinies.

Première nouveauté: la newsletter. Vous trouverez sur le nouveau site, dans la colonne de droite, le formulaire d’abonnement au « Courrier de Sodome », le bulletin d’information sur les villes de Sodome et Gomorrhe.

Deuxième nouveauté: la rédaction accueille un nouveau membre ! Nathanaël Uhl, déjà responsable ici de 17 épisodes chauds bouillants de ses cultissimes « Kinky Summer Sounds », devient rédacteur permanent (mais intermittent, tient-il à souligner) de Sodome et Gomorrhe ! Il aura une totale liberté dans ses publications et saura, j’en suis certain, vous faire réagir.

Alors, chers citoyens, chers abonnés, ce post est le dernier que vous recevrez par mail ou dans votre reader. La rédaction migre vers d’autres horizons, pour refaire Sodome et Gomorrhe, en mieux. Vous nous suivez ?

Sincères Condoléances

Oskar Kermann Cyrus